La Retrospective

Voici les films culte sélectionnés en Rétrospective au Festival International du Film Culte de cette édition 2017 :

The Blues Brothers de John Landis

Le magicien d’Oz de Victor Flemin

Podium de Yann Moix

West Side Story de Jerome Robbins et Robert Wise

Steak de Quentin Dupieux

Dirty Dancing de Emile Ardolino

Séance spéciales : 

Xanadu de Robert Greenwald

Fatal de Michaël Youn

Le chanteur de Mexico de Richard Pottier

LE MOT DE LA PROGRAMMATRICE

La Rétrospective 2017 permettra aux festivaliers « culte » de revoir à nouveau cette année sur grand écran -et dans deux salles s’il vous plait !- six films culte, dont le vainqueur de la Mouette de Platine (ou « Grand Prix du Public du Film Culte Vintage 2017 » ) qu’ils ont eux-mêmes élu en votant, tout au long de l’hiver, sur notre page Facebook du FIFC: « Les Demoiselles de Rochefort »…

Place donc à la Comédie Musicale, à ces bandes originales qui nous transporteront toujours, à ces chansons qui font que nous sourions et que nos pieds s’agitent , presque malgré nous ! Nous savons qu’il n’a guère été facile à nos amis internautes d’élire leur film culte musical favori… Un choix parmi cinquante films, tous magiques, et à l’arrivée plus que six…Mais quels films !

Chacune et chacun a en mémoire, gravé dans son ADN, l’émoi inoubliable -voire la sensation de béatitude immédiate !- qu’elle ou il éprouva en découvrant sa première comédie musicale… Un petit air, qui n’a l’air de rien, qui a l’air si simple, et vous avez décollé ! Impression de légèreté, « happy feets », comme si la vie était plus belle, plus grande, plus colorée… C’est le génie de Michel Legrand ! Pas étonnant que ce soit lui qui, inlassablement, depuis 50 ans, nous fait voyager « de villes en villes, de places en places » remporte cette Mouette de Platine ! Gageons que Catherine et Françoise, ses « sœurs jumelles » viendront enluminer de leur présence magique la soirée de clôture ce » Grand Prix du Film Culte Vintage 2017″ ! Et cela à l’issue du concert exceptionnel en formation trio jazz qu’il donnera en l’Eglise Notre-Dame de Bonsecours de Trouville.

L’an passé, en découvrant les films culte sélectionnés en Rétrospective dans notre Salle Ephémère, nous avons tous été frappé de ce que ces oeuvres, qu’on a aujourd’hui le plus souvent pris l’habitude de voir à la télé, gagnaient énormément à être revues dans des conditions optimales, et en public…

Gageons que ces comédies musicales, ces films autour de la musique, ou encore ces oeuvres portées par des bandes originales inoubliables vont nous confirmer -clin d’oeil à une récente polémique cannoise- que rien ne remplace une bonne vielle salle de ciné ! 

Derrière « Les Demoiselles de Rochefort », figure en bon second, et il faut le dire, à notre grande surprise, « Dirty Dancing » a remporté un maximum de suffrages, notamment auprès de ces dames, toutes générations confondues !

Suivi de près par du « très lourd » : « The Blues Brothers », « West Side Story »…Les années 60, les années 80…Soit ! Mais aujourd’hui ?

Pour que les années 2000 soient également représentées, et la France un peu plus, nous avons ajouté l’incroyable « Podium » à notre rétrospective, dans sa version longue et inédite en salles, celle qu’on nomme « director’s cut », « Steak » du mystérieux Quentin Dupieu qui explicitera sa première oeuvre tandis que  le pétulant Michaël Youn viendra personnellement ravir ses fans en présentant « Fatal Bazooka ».

Enfin, pour nos « chères têtes blondes », une reprise du « Magicien d’Oz » s’imposait, et pour les plus anciens -et les plus branchés !- celle du « Chanteur de Mexico » présenté par Annie Cordy tombait sous le sens !

Daisy d’Errata, Présidente de l’Association du FIFC, programmatrice de la Rétrospective du FIFC

Les projections auront lieu du jeudi 22 juin, 20h au dimanche 25 juin 2016, 18h au Cinéma Ephémère, Casino de Trouville. Certain de ces films seront rediffusés dans la Salle Secrète, Hotel des Cures Marines.